Posts Tagged ‘couture’

Chaussons FLTM V2.0

samedi, octobre 5th, 2013

Donc après ce 1er essai dont j’étais assez satisfaite au niveau esthétique mais qui clairement était techniquement perfectible, voici la V2.0.

Les points qui étaient à améliorer sur la V1 :
– la semelle en feutrine ne tient pas le choc : rapidement elle s’est trouée. Heureusement la semelle intérieure était plus résistante ! Il faut trouver une matière plus tenace et un chouia plus épaisse pour le confort serait un plus.
– la feutrine est de toute façon trop fragile : le corps du chausson s’est détendu et le talon par exemple ne tenait pas en place. Comme la semelle intérieure, on l’a dit, se montre plus résistante, le 2ème essai se fera donc en polaire pour la partie supérieure. En plus on arrive en hiver.
– pour le talon, il faudra trouver une solution.

Et voilà la V2.0 en image…

chaussonsv2

J’ai à un moment pensé à du cuir pour la semelle car c’est résistant et naturel. Mais trouver du cuir à un prix raisonnable (je ne fais jamais que marcher dessus quand même), çà n’a pas été possible. Et je suis tombée sur le blog de Mine de rien, passée Maître es Récup&transformation. Elle utilise souvent du bulgom et s’en est servie pour… des chaussons ! Mais la bonne idée que voilà !!!
Donc bulgom pour la semelle, un tissu fantaisie (un ancien pantalon que j’adorais mais dans lequel je ne rentre plus depuis belle lurette) pour la semelle intérieure et un élastique sur le talon pour éviter que le tissu ne se détende trop. J’ai aussi cousu l’arrière en bord à bord avec un gros zigzag passé 4 fois plutôt que de faire ressortir les bords vers l’extérieur comme j’avais fait la dernière fois. Pour le corps du chausson, du polaire noir qui vient de mon stock.
Comme je suis sur du noir pour cette version et que c’était un peu trop sobre, avant de coudre le tout, j’ai découper une fleur du motif du tissu intérieur que j’ai fixée « à cru » avec un point zigzag sur le dessus. J’ai volontairement laissé dépassé le tissu entre le bulgom et le polaire.

L’utilisation de matières qui ne filochent pas est un gain de temps et l’utilisation d’un ciseau cranteur permet d’avoir tout de même un fini « fini ». Temps de réalisation : environ 2h en traînant. Prix de revient : environ 30 centimes le bulgom (j’ai dû en acheter mais j’en ai eu pour 3.96€ les 40 cm et j’ai de quoi faire au moins 10 paires), le reste c’est de la récup.

 

Chaussons FLTM (Fais-le toi-même).

samedi, mai 4th, 2013

Un tuto pour des chaussons fait-maison (taille 38)…

IMG_3595Pour les réaliser, vous aurez besoin de 3 feuilles de feutrine et d’un tissu un peu épais et chaud. J’ai trouvé ma feutrine chez Au fil d’Emma. Elle propose des feuilles de feutrine de laine en 30X45cm dans  de nombreux coloris. Pour mes chaussons, j’ai choisi les coloris Noir pour la semelle et Vieux Rose et Rose Poudre pour la partie supérieure. La semelle intérieure est un tissu de récup, une espèce de polaire « à poil long » dans les tons prune.

J’ai tout simplement dépecé des anciens chaussons dans lesquels j’étais très bien mais qui étaient troués de partout. J’ai tracé sur un papier de soie le contour de la partie supérieure et de la semelle (cliquez sur les gabarits et les imprimer en 100%). Puis j’ai découpé au ciseau cranteur (attention à laisser au moins 5mm en plus pour la découpe !) ces gabarits dans ma feutrine et le tissu de semelle.

Comme j’avais oublié de laisser une marge de 5mm sur mon tissu récup, j’ai cousu les deux parties semelles ensemble en point zig-zag sur le bord du tissu violet. En fait ce n’est pas plus mal, çà laisse une épaisseur de moins pour la suite de l’assemblage.

Coudre ensuite au point droit, en prenant les 2 feuilles constituant la partie supérieure (vieux rose et rose poudre dans mon cas),  l’arrière du chausson et au niveau du cou de pied. Il faut ensuite bâtir la partie supérieure avec la semelle, puis la coudre en laissant une marge de 5mm environ.

Voilà ! De nouveaux chaussons tout neufs. Au départ, çà parait tout tordu et puis çà prend forme après avoir été porté un peu. Pour les prochains, j’essaierai de trouver du cuir pour que la semelle soit un peu plus dure.

chaussons2chaussons

 

 

 Edit du 20/05/13 : Définitivement, choisir un matériau robuste pour la semelle : mon chausson gauche est en train de se trouer dessous ! La feutrine ne tient pas le coup pour la semelle. Mais sinon je suis toujours contente du résultat !