C’est lundi #3

Alors aujourd’hui, on a du lourd, du classique, un must-have des discothèques…

Kate Bush, c’est une auteur-compositeur-interprète qui depuis 1978 est une légende – excusez du peu. Si si. Vous connaissez beaucoup de chanteurs qui arrivent à faire complet pour 22 concerts en 15 minutes ? C’est ce qui vient d’arriver avec Kate Bush pour ses concerts prévus en septembre.

Il faut dire que la diva se fait rare sur scène : une seule tournée en 1979 et puis plus rien. Enfin si, 10 albums, avec une grosse coupure entre 1993 et 2005. A l’époque du « The Kick Inside », elle chante sur 4 octaves, ce qui fait son côté unique et à part. Si vous avez 50 minutes à tuer, vous pouvez aussi regardez le concert de 1979, où on découvre visuellement son univers très particulier : danseuse et mime, Kate Bush est une artiste complète et çà se voit sur scène (bon ok, c’est très années 70 comme esprit, un peu kitsh, mais moi j’aime bien !). Pour info, la demoiselle a quand même été « sponsorisée » par David Glimour (Pink Floyd). Pour démarrer, c’est une bonne carte de visite…

Dans cet album, disque de platine, on retrouve « Wurthering Heights », son premier tube, resté 4 semaines n°1 des ventes en Angleterre. Pour la petite histoire, Glimour avait repéré Kate Bush 4 ans auparavant mais il aura fallu tout ce temps pour qu’EMI accepte de prendre le risque produire cette inconnue de 19 ans. A posteriori, pas un bien gros risque !

The Kick Inside – Kate Busk – 1978 – EMI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *