Préparez vos mouchoirs

Et non, je ne vous parlerais pas du film de Blier.

delicatesseAujourd’hui, il s’agit d’un film que j’ai revu récemment : La délicatesse. Je me suis encore fais fiche de moi par Monsieur car pour la deuxième fois, grosse boule dans la gorge et les larmes qui me viennent à même pas un quart du film. Il faut dire qu’ils mettent le paquet aussi : la musique d’Emilie Simon est juste parfaite. Renseignements pris, cet album (Franky knight), a été écrit après la mort du compagnon d’Emilie Simon. Je ne sais pas si elle l’a écrit avant le film, en tout cas, c’est juste parfait…

Donc, l’histoire…

Nathalie et François file le parfait amour. Ils sont jeunes, ils sont beaux, tout va bien. Et François meurt accidentellement. Nathalie, anéantie, se noie dans le travail, se refuse toute vie affective malgré les avances non dissimulées de son patron. Et un jour, sans qu’elle ne le contrôle vraiment, elle embrasse un des collaborateurs, Markus, un homme plutôt quelconque, réservé et maladroit. Le film retrace leur relation compliquée, comment chacun apprivoise l’autre, malgré les apriori qui les entoure et leur dit qu’ils n’ont rien à faire ensemble.

Audrey Tautou est parfaite. Belle et frêle petite chose écrasée par son chagrin. François Damiens, un peu à contre-emploi il faut l’avouer, est surprenant et finalement d’une grande justesse, parce que justement improbable, on évite la facilité.

L’adaptation a été écrite par David Foenkinos (l’auteur du roman, que je n’ai pas lu) et réalisée par David et Stéphane Foenkinos. Evidemment çà aide quand on réalise ce qu’on a écrit. Mais n’empêche, çà prend aux tripes.  La mort de l’être aimé est quelque chose qui me terrifie personnellement, d’où aussi ma réaction durant le film, je m’identifie bien à Nathalie. Lorsqu’on a des enfants, on réagit sans doute différemment parce qu’il faut aussi tenir pour eux, mais lorsqu’on se retrouve seul comme Nathalie, je pense que çà être facile de plonger.

ou ici

Je profite d’ailleurs de cette petite réflexion sur le drame pour vous parler d’une initiative de deux blogueuses : Over Ze Rainbow. L’une des créatrices, Cécile, est Mam’s de 8àlamaison. Sur ce blog ouvert en janvier dernier, un billet par jour. L’écrit d’une personne (ou ré-écrit par l’une des deux créatrices du blog d’après le récit de la personne) qui fait part d’un drame, d’un traumatisme qui l’a touché, et qui relate aussi comment cette personne a refait surface, a réussi à se reconstruire, pour montrer le chemin à ceux qui pensent que ce ne sera plus jamais possible… Une jolie initiative lancée par deux femmes qui sont passées toutes deux par un drame et qui, parce qu’on les a aidées, veulent rendre la pareille. Bravo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *