C’est lundi #6

Oui je sais, çà fait un bail qu’il n’y a pas eu de c’est lundi… ni d’article d’ailleurs… On va faire comme si de rien n’était…

Cette semaine, un album dont je m’imprègne depuis un peu plus d’un mois.

renanluceUn sans faute. Ce que j’aime bien chez Renan Luce, c’est qu’il nous raconte des histoires. Chaque morceau est un petit récit, souvent drôle, mais pas que, souligné par des mélodies et des orchestrations travaillées.

Une entrée en matière qui m’a bien plu parce que nous revenions de Rome et que l’ambiance correspondait bien avec mon état d’esprit au retour de ce petit voyage. C’est léger, très instrumentalisé mais discrètement. Cool… 😉 (Voyager)

Ensuite quelque chose d’un peu plus enlevé et qui rappelle Les voisines. Avec un texte en pied de nez puisqu’on ne connait pas le fin mot de l’histoire. (La boîte)

Puis vient le morceau qu’on garde en tête toute la semaine, avec une petite référence à un grand de la chanson française (Appelle quand tu te réveilles)

Une rigolote  sous forme d’un dialogue entre une mère et son fils par téléphone interposé (Au téléphone avec Maman), un dialogue intérieur pas si drôle sur un fils tiraillé entre son père et son amoureuse (Amoureux d’une flic), un inventaire à la Prévert sur une musique enlevée…

Que du bon, que vous pouvez écoutez .

D’une tonne à un tout petit poids, Renan Luce, Universal, 7 avril 2014

1 commentaire sur “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *